Yamaha NMAX 125...

Essai Yamaha NMAX 125 de 2021 : le roi des livreurs

    Polyvalent et accessible, le Yamaha NMAX 125 fait le plein d’équipement en 2021 et conserve son allant malgré les normes Euro5. De quoi rester le champion de la livraison !

Chez Yamaha le logo MAX est synonyme de succès. Le plus petit scooter sportif de la famille a même connu un regain d’intérêt sur notre marché en 2019 et 2020 où il s’est écoulé à plus de 2000 exemplaires par an. Le Yamaha NMAX 125 fait aussi un carton en Espagne avec plus de 4500 exemplaires immatriculés en 2020. Il faut dire que la pandémie de Covid incite beaucoup d’utilisateurs à se mettre en selle pour éviter les transports en commun. Malgré ces excellents résultats commerciaux, le Yamaha NMAX 125 devait se renouveler pour lutter face au Honda PCX 125. D’ailleurs le design plus fluide et lisse de cette deuxième génération de Yamaha NMAX lui apporte des point évidants. Les phares et les feux stop à Led apportent une touche de modernité.

L’équipement fait un bond en avant avec l’arrivée d’une clef main libre de série, d’un antipatinage et d’une instrumentation digitale archi complète intégrant un kit Bluetooth pour communiquer avec l’application MyRide. Cette dernière délivre une foule d’informations sur le véhicule et intègre un système de géolocalisation. Ce nouveau Yamaha NMAX reçoit également des modifications en profondeur sur le plan mécanique avec l’adoption d’un nouveau monocylindre de 125 doté d’un système d’admission variable et d’un système de coupure et démarrage automatique Stop and Start. Le cadre a été renforcé, les amortisseurs arrière remplacés et le tunnel central abrite un nouveau réservoir un peu plus grand (7,1 l). Le coffre s’ouvre facilement depuis le contacteur et accepte un casque intégral positionné à l’envers. Autres détails pratiques, le tablier intègre une prise 12V et une boîte à gants fermée.

Un Yamaha NMAX 125 à l’aise partout

Malgré une minuscule réduction de son couple maxi (11,2 Nm contre 11,7 Nm) et une prise de poids de 4 kg (131 contre 127 kg), ce nouveau Yamaha NMAX 125 conserve de bonnes performances à l’accélération comme en vitesse de pointe puisque nous avons pu atteindre facilement 105 km/h en montée et 119 km/h au compteur en descente. Il faudra toutefois opter pour un pare-brise optionnel pour envisager des trajets réguliers sur voie rapide où ce petit scooter urbain conserve une excellente stabilité. Bien adapté au petits comme aux grands gabarits, le Yamaha NMAX 125 se révèle plus maniable et même plus confortable qu’un XMAX. Si la fourche et les amortisseurs n’apprécient pas les gros chocs, ils filtrent correctement les petites aspérités et assurent un bon niveau de confort. Pour les professionnels de la livraison, le constructeur propose des combinés arrière Öhlins à 995 €. Le Yamaha NMAX 125 peut en outre recevoir des poignées chauffantes ou un support de smartphone au guidon. Le freinage est satisfaisant pour un usage urbain grâce à de bons pneu et un ABS mais avoue vite ses limites sur route à plus vie allure. Durant notre essai à Marseille, l’ordinateur de bord indiquait 3,1 l/100 km de consommation moyenne ce qui reste très raisonnable au regard des prestations.

Verdict : Le nouveau Yamaha NMAX 125 reste toujours aussi plaisant, accessible et polyvalent. Son augmentation de tarif de 100 € se justifie amplement et le place au top niveau. Il devrait donc rester le roi de la livraison. 

On aime :

  • Le bon rapport prix/équipements

  • Les performances suffisantes

  • Le comportement rassurant