Volvo vise...

500 000 livraisons en 2015

Le constructeur suédois mise sur le lancement du XC90 pour établir un nouveau record en 2015. Il entend livrer 500 000 voitures dans le monde, dont 15 000 en France.

6 719 unités du XC90 ont été livrées à fin juin dans le monde. C’est peu et beaucoup à la fois pour un véhicule qui vient d’être introduit dans le réseau. Plus révélateur, Volvo annonce déjà 45 746 commandes pour son nouveau SUV à fin juin, pour un objectif de 50 000 sur l’année complète. Fort de cet engouement, le constructeur suédois peut légitimement entrevoir un nouveau record en 2015 en accrochant la barre symbolique des 500 000 unités dans le monde (+7,3%).

A mi-parcours, les résultats sont déjà au beau fixe. La marque a livré 232 284 voitures neuves sur le premier semestre, soit une hausse de 1,4 % par rapport à la même période de l’an passé. La Chine reste le premier marché pour Volvo, malgré un repli des ventes de 1,2 % (38 292 unités), devant la Suède (32 460) et les Etats-Unis (29 367)

Une vente sur trois avec XC60

En Europe, où la marque a livré 93 398 unités sur six mois, la Grande-Bretagne, l’Allemagne et la Belgique (Volvo possède une usine à Gand) constituent les principaux marchés, la France n’arrivant qu’en cinquième position.

Avec une vente sur trois réalisée dans le monde, le XC60 trône en tête des ventes sur les principaux marchés avec un total de 78 066 livraisons (+18,6%), devant le V40 (39 639 unités) et le V60 (27 486).

« Les ventes de S60 s’essoufflent de même que celles du S80, qui arrive en fin de vie. Nous remarquons également des signes de décroissance sur le V60, compensée pour partie par le lancement du V60 Cross-Country », commente Yves Pasquier-Desvignes, président de la marque en France.

 Augmenter les ventes à particuliers

Sur six mois, Volvo affiche également une croissance de 17,1% en France, à 7 066 unités, largement soutenue par les ventes du XC60 (+44,9%). Malgré une croissance de 11 % depuis janvier, les ventes à particuliers ne pèsent que 26 % des transactions, contre une part de 49% sur le marché national et 39 % pour le segment Premium. Le canal des loueurs représente, lui, un quart des ventes de Volvo depuis janvier et celui des VD Garage 18 %.

Le constructeur, qui vise 15 000 unités en France en 2015 (+20 %), entend clairement accroitre sa part des ventes à destination des particuliers. Le lancement du XC90, qui permet de conquérir des clients qui roulaient en voiture allemande, constitue une arme de premier plan dans cette perspective.

1 % de part de marché à moyen terme

En parallèle, la marque souhaite également renforcer sa présence auprès des sociétés via le déploiement de Centres Volvo Entreprise. Enfin, deux autres pistes de travail ont été identifiées : le renforcement de la notoriété du label Volvo Selekt sur la Toile et l’élargissement du portefeuille de clients loueurs courte durée.

Yves Pasquier-Desvignes a réaffirmé l’ambition de commercialiser 20 000 unités d’ici trois à quatre ans, et ainsi peser 1 % du marché hexagonal.

Partagez cette page avec un ami

Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer cette page à un ami
Son adresse e-mail
Votre adresse e-mail

Voir aussi