Quelle date ...

Coronavirus : quelle date de réouverture pour les garages, concessions et auto-écoles ?

Alors que le confinement court jusqu’au 11 mai, les utilisateurs d’engins motorisés guettent la reprise d’activité des différents services auto/moto.

Le confinement mis en place le 17 mars dernier en France ne sera pas levé avant le 11 mai prochain. Pendant cette (longue) période, le flux de circulation est drastiquement réduit, signe que la plupart des véhicules se retrouvent à l’arrêt forcé. En effet, il est interdit de se déplacer, à moins d’en justifier la nécessité par le biais d’une attestation prévue à cet effet. Dès lors, les propriétaires d’automobiles ou de deux-roues s’interrogent sur le retour progressif des différentes activités dédiées notamment aux autos et motos. Quand leur sera-t-il possible de se rendre à nouveau dans une concession, dans un garage ou dans une auto-école ?

Contrairement aux concessions et auto-écoles, les garages bénéficient de l’autorisation de rester ouverts en période de confinement, en tout cas partiellement. Si la vente de véhicules n’est pas autorisée, le versant de la réparation peut rester accessible. En effet, les travailleurs justifiant la nécessité de circuler actuellement, notamment les professionnels de santé, doivent être en mesure de pouvoir faire réparer leur véhicule en cas de problème technique urgent. Toutefois, les clients sont rares et de nombreux garagistes pointent du doigt un déficit d’approvisionnement de certaines pièces, conséquence logique de la fermeture de nombreuses entreprises de production.

Fin du mois de mai

A priori, les concessions et les garages, pour la partie vente, ne rouvriront pas dès le 11 mai. Leur reprise d’activité sera plutôt effective une ou deux semaines plus tard, sous condition que l’autorisation de réouverture leur soit bien donnée. Outre le temps d’inertie pour réagencer les éléments de vente, la crise sanitaire provoquée par la pandémie de coronavirus implique tout un ensemble de nouvelles procédures à mettre en place. Des procédures qui ne s’improvisent pas en un jour. Il s’agit de redéfinir les espaces et d’entreprendre leur entière désinfection afin d’assurer le respect des indispensables mesures de distanciation pour les salariés entre eux, les clients entre eux, ou entre un salarié et un client.

Il en va de même pour les auto-écoles dont les modalités de respect des gestes barrière et de désinfection des véhicules n’ont pas encore être précisées. « Nous n’avons aucune certitude sur la date du 11 mai », a indiqué Frédéric Martinez, directeur du réseau Ecoles de Conduite Françaises (ECF), à nos confrères de BFM TV, ces derniers précisant que des discussions sont en cours entre les représentants des 12.000 auto-écoles françaises et leur ministère de tutelle, le ministère de l’Intérieur, pour convenir des modalités. La réouverture des auto-écoles n’est pas prévue avant le 25 mai, selon nos confrères de la Nouvelle RépubliqueA condition que les masques soient en nombre suffisant et que l’autorisation leur soit officiellement accordée. En effet, le 11 mai est la date prévue par le gouvernement pour le début du déconfinement, pas pour la fin du confinement.




1 Photo

Partagez cette page avec un ami

Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer cette page à un ami
Son adresse e-mail
Votre adresse e-mail

Voir aussi