Mazda CX-30...

5 choses à savoir sur le Mazda CX-30

 Design, motorisation, intérieur, dimensions, tarifs, voici les cinq infos essentielles à retenir au sujet de l’inédit SUV Mazda CX-30.


Entre les emblématiques CX-3 et CX-5, Mazda a enrichi sa gamme de véhicules surélevés en donnant naissance à un nouveau modèle. Répondant au patronyme de CX-30, il mesure 4,40 m de long et se positionne au sein du segment des SUV compacts, en qualité de concurrent du Peugeot 3008 notamment. Au-delà de son statut de modèle inédit, sur quelles caractéristiques le CX-30 s’appuie-t-il pour s’affirmer sur le marché ? Découvrez ci-dessous les cinq informations à garder en mémoire au sujet du dernier-né des SUV Mazda.


Un design dynamique 

Récompensé par un « Red Dot Award » pour la justesse de son design, le CX-30 arbore une silhouette bien travaillée, lui conférant un savant mélange de dynamisme et de fluidité. Alors que la concurrence peut s’égarer vers des formes trop alambiquées, le SUV compact de Mazda affiche une élégance certaine. Son coup de crayon s’inscrit dans la philosophie Kodo, l’Âme du Mouvement, chère à la marque.

Un moteur révolutionnaire

L’un des atouts majeurs du CX-30 se situe sous son capot. A l’instar de la Mazda3 de nouvelle génération, le SUV hérite du fameux moteur essence Skyactiv-X, un 4-cylindres 2.0 litres atmosphérique, fort de 180 chevaux et 224 Nm de couple, épaulé par une hybridation légère. Cette motorisation, révolutionnaire dans son fonctionnement, a l’avantage de combiner les points forts inhérents aux technologies essence, diesel et hybride, notamment en tirant parti de son taux de compression supérieur à celui d’un diesel (16,3 :1). Les bénéfices en matière de rendement sont significatifs, au même titre que la maîtrise des émissions de CO2, contenues à 105 g en NEDC corrélé et 131 g en WLTP.

Un intérieur soigné

La forme des sièges du CX-30 a été optimisée de manière à faciliter l’accès à l’habitacle. Une fois installé au volant, le conducteur bénéficie d’une position de conduite dominante, doublée de l’affichage tête-haute. A l’instar du design extérieur, la planche de bord est agréable à regarder. Elle est épurée et arbore des matériaux de qualité, entre éléments moussés et surpiqures. A l’arrière, les occupants profitent d’un bel espace général et d’un bon niveau de confort, en provenance de ce châssis issu d’une nouvelle plate-forme.

Des dimensions cohérentes

Avec sa longueur de 4,40 mètres, le CX-30 s’insère entre ses frères de gamme, CX-3 (4,28 m) et CX-5 (4,55 m). Il revendique 1,80 m en largeur pour une hauteur contenue à 1,54 m, une valeur similaire à celle du CX-3, ce qui lui permet d’arborer ce profil résolument dynamique. L’empattement fixé à 2,66 m participe au bon niveau d’espace à bord, tandis que la capacité de coffre s’établit à 430 litres en volume de base et peut atteindre 1406 litres en configuration deux places.

Des tarifs accessibles

Le Mazda CX-30 présente une grille de tarifs intéressante, au regard de sa richesse globale d’équipements de sécurité notamment. Le prix d’accès est fixé à 26 900 euros en essence Skyactiv-G avec la boîte manuelle à six vitesses. Quant au nouveau moteur Skyactiv-X, ses tarifs varient de 31 600 à 39 700 euros en sommet de gamme Exclusive avec la boîte automatique à six rapports.

  • Essence 2.0 Skyactiv-G M Hybrid 122 ch : de 26 900 euros (BVM6 CX-30) à 34 000 euros (BVA6 Inspiration)

  • Diesel 1.8 Skyactiv-D 116 ch : de 31 500 euros (BVM6 Business Executive) à 36 000 euros (BVA6 Inspiration)

  • Essence 2.0 Skyactiv-X M Hybrid 180 ch : de 31 600 euros (BVM6 Business Executive) à 39 700 euros (BVA6 Exclusive)




Partagez cette page avec un ami

Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer cette page à un ami
Son adresse e-mail
Votre adresse e-mail

Voir aussi