Libre choix du réparateur :


l'arrêté d'application est publié 

Le décret entérinant le libre choix du réparateur a été publié au Journal Officiel le 31 décembre. Depuis le 1er janvier, les assureurs doivent le faire savoir à leurs clients lors d'un sinistre.



Enfin ! Après des mois de discussions et de relances, le libre choix du réparateur est devenu une réalité depuis le 1er janvier. La mesure peut désormais entrer dans les faits suite à la publication au Journal Officiel le 31 décembre de l'arrêté qui permet son application. Alors qu’il y a quelques semaines encore, les syndicats de professionnels émettaient des doutes quand à la possibilité de le voir publier, le Ministère des finances et des comptes publics est finalement parvenu à le rédiger en prenant en compte certains de leurs desideratas. 


Des modalités claires…

Rédigé le 29 décembre par la Direction générale du Trésor (DGT), le texte est on ne peut plus simple et stipule grâce à trois articles les modalités d’application de ce « libre choix ». Il prévoit ainsi que : « La faculté pour l'assuré, prévue à l'article L. 211-5-1 [du Code des assurances], de choisir le réparateur professionnel auquel il souhaite recourir lui est rappelée de manière claire et objective par tout professionnel, y compris l'assureur, dès la survenance du sinistre, notamment au moyen d'une mention visible et lisible dans le constat européen d'accident. » 



Partagez cette page avec un ami

Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer cette page à un ami
Son adresse e-mail
Votre adresse e-mail

Voir aussi