les Assurances rembourse ...

Coronavirus : vers un remboursement des assurances auto ?

L’UFC-Que choisir demande aux assureurs automobiles de rembourser leurs clients en raison de la baisse des accidents liée au confinement.

Comme la grande majorité des automobilistes en ce moment, vous avez très probablement été contraints de laisser votre voiture au garage depuis plus d’un mois maintenant. Un arrêt forcé qui n’est toutefois pas synonyme d’interruption des frais, puisque si les dépenses liées au carburant sont quasi-nulles, la prime de l’assurance continue quant à elle d’être débitée pour ceux qui ont opté pour le paiement mensuel. Une situation ubuesque, alors que la quasi-totalité de la population française est confinée et que la plupart des conducteurs n’utilisent plus leur voiture. Si certains assureurs ont d’ores et déjà décidé de faire un petit geste en remboursant leurs clients, tous ne semblent pas prêts à concéder ce petit effort, comme le souligne l’UFC-Que choisir. L’association de défense des consommateurs vient justement de solliciter l’aide de l’Etat pour inciter les compagnies d’assurance à rembourser les automobilistes.


Dans un communiqué, l’organisation souligne l’impact du confinement sur les revenus des ménages, ainsi que sur l’augmentation du prix des produits de première nécessité, plongeant certains foyers dans la précarité. L’UFC-Que choisir interpelle donc les compagnies d’assurance en leur demandant un geste, en rappelant notamment que les tarifs actuellement pratiqués sont désormais obsolètes en raison des restrictions de circulation. Et pour cause, le montant de la prime d’assurance est calculé en fonction des risques liés notamment au nombre d’accidents. Or, celui-ci a baissé de 91 % depuis la mise en place du confinement, lié à l’épidémie de Coronavirus qui continue de sévir. L’association affirme par ailleurs qu’« à partir de trois scénarios de reprise du trafic, l’UFC-Que Choisir estime que la baisse des indemnisations pourrait générer une économie allant de 1,4 à 2,3 milliards d’euros au profit des assureurs ».

Un remboursement conséquent

L’UFC-Que choisir demande que ces économies réalisées par les compagnies d’assurance profitent d’abord aux clients, et donne une estimation du montant total qui devrait donc leur être reversé. « Pour que la baisse des cotisations soit strictement égale à celle des indemnisations, les assureurs doivent diminuer davantage le montant des primes. En effet, ces dernières comprennent des taxes proportionnelles qu’ils collectent pour l’État8. En conséquence, le scénario médian de l’association appelle à une réduction de 2,2 milliards d’euros des cotisations, soit une baisse de 50 euros par automobile et 29 euros par moto ». Un montant conséquent, reste donc à savoir si les assureurs seront réceptifs à cette demande et y répondront favorablement. Quoi qu’il en soit, l’organisation souligne qu’il s’agit là d’une demande totalement justifiée « puisque la loi prévoit que les assurés peuvent obtenir une réduction du montant de leur prime en cas de diminution du risque au cours de leur contrat ».




Partagez cette page avec un ami

Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer cette page à un ami
Son adresse e-mail
Votre adresse e-mail

Voir aussi