La plaisance ...

La plaisance le long des côtes corses 

de nouveau autorisée le 11 mai

Le préfet maritime l'a annoncé hier : les navires de plaisance pourront de nouveau quitter les ports de Méditerranée, à condition que les règles en matière de déconfinement soient là aussi respectées. Pas de navigation à plus de 54 milles marins, soit 100 kilomètres, de leur point d'amarrage. 

Le grand large, c'est pas pour tout de suite. Mais lundi prochain, alors que la France entière débutera son déconfinement, les plaisanciers pourront de nouveau embarquer et naviguer le long des côtes de l'île. Après deux mois enfermés chez eux, à ne voir la mer que de loin, au mieux, c'est une bonne nouvelle. 

54 milles, pas plus

Laurent Isnard, le préfet maritime de Méditerranée, a signé hier un arrêté préfectoral qui entrera en viguer le 11 mai et s'appliquera jusqu'au 1er juin prochain. 
Il concerne les eaux intérieures et territoriales françaises de la Méditerranée et les plans d'eau des lagunes et étangs salés sur le domaine public maritime. 

Pas plus de 10 passagers

La plaisance est de nouveau autorisée, mais à certaines conditions :

  • "L’escale dans un port, le mouillage et l’arrêt, des navires de plaisance battant pavillon français ou étranger sont limités, le long du littoral, à une distance maximum de 54 milles marins (environ 100 km) de leur port d’attache ou de leur bouée d’amarrage. Le débarquement de passagers à terre, doit respecter les mesures terrestres (notamment la règle des 100 km depuis le domicile), hors cas d’urgence avérée".

  • Le nombre de passagers est limité à 10 passagers, à l'image des rassemblements sur la terre ferme.

  • L'organisation des manifestations nautiques en mer reste interdite. 





Partagez cette page avec un ami

Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer cette page à un ami
Son adresse e-mail
Votre adresse e-mail

Voir aussi