La F.I.N "le guide"

PROFESSIONNELS DU NAUTISME : LA FIN MET À DISPOSITION UN GUIDE POUR EXERCER DANS LES MEILLEURES CONDITIONS SANITAIRES


La Fédération des Industries Nautiques (FIN) met à la disposition de toutes les entreprises du secteur nautique un guide pour leur permettre d’exercer leur activité dans les meilleures conditions sanitaires. 


Un travail collectif

L’ensemble des fiches conseils synthétiques qui composent ce guide a fait l’objet d’un travail collectif mené au sein de la Fédération avec les différents métiers qui la composent. Ce document pratique recense les recommandations actuelles de l’Etat et met en lumière certaines bonnes pratiques d’entreprises.

Accéder au document :https://fin.fr/covid-19-travailler-en-securite


Un cadre évolutif à suivre

La situation évoluant rapidement, ce guide sera régulièrement mis à jour par les équipes de la FIN. Chaque entreprise est invitée à s’inscrire à la newsletter de la FIN pour recevoir les actualisations


Des questions ? 

Pour faire face aux demandes individuelles, la FIN rappelle qu’elle a mis à la disposition de tous les acteurs économiques, l’adresse email covid-19@fin.fr depuis le 17 mars. Toutes les entreprises, adhérentes ou non, peuvent y avoir recours.

 Reprise de la pratique sportive, équipements sportifs et accueil des plaisanciers 

Plusieurs fédérations nautiques (voile, ski nautique, surf etc…) ont mené des travaux pour préparer le retour à la pratique sportive aquatique. La FIN remercie également l’Association Nationale des Elus en charge du Sport (ANDES) pour avoir coordonné un travail spécifique aux équipements sportifs auquel elle a été associée. Ce document a été adressé au ministère des sports. Un guide a également été publié par la FFPP et les autres organisations régionales des ports de plaisance pour permettre l’accueil des plaisanciers dès lundi.

Enfin, le collège sportif de la Confédération du Nautisme et de la Plaisance a coordonné l’élaboration de protocoles sanitaires pour les activités nautiques à la demi-journée ou à la journée, et pour les croisières sur voiliers collectifs en itinérance ou à la journée.

L’ensemble de ces mesures permettra aux maires de définir des cadres sanitaires pour demander l’ouverture de la pratique individuelle, comme demandé par le Premier Ministre.




2 Photos

Partagez cette page avec un ami

Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer cette page à un ami
Son adresse e-mail
Votre adresse e-mail

Voir aussi