James Bond : les voitures du film Mourir peut attendre !

James Bond : les voitures du film Mourir peut attendre

            Le dernier James Bond, sous l’ère Daniel Craig, débarque enfin au cinéma, le 6 octobre. Découvrez le casting automobile 5 étoiles de Mourir peut attendre.

James Bond : les voitures de Mourir peut attendre – Il y en a qui sont morts comme ça. A force de report, en raison de la crise sanitaire, on a craint que les ultimes aventures de Daniel Craig, dans la peau de 007, s’échouent sur une vulgaire plate-forme de streaming. Fort heureusement, la Metro-Goldwyn-Mayer, à la tête de cette super-production, a tenu bon, et sort enfin son bébé sur grand écran, en ce début octobre 2021. A cette occasion, Auto-Moto dévoile la liste des voitures stars figurant au générique de ce 25e James Bond. Cela valait le coup d’attendre… sans que la mort nous guette.

Maxi best of

En guise de chant du cygne, avant d’orienter sa carrière vers de nouveaux horizons, Daniel Craig a tenu à s’entourer des plus belles carrosseries anglaises. Le casting automobile de Mourir peut attendre (No Time to die) s’apparente, en effet, à une sorte de best-of de la galaxie auto ayant accompagné le plus célèbre espion depuis près de 60 ans, au cinéma. James Bond et Aston Martin ne pouvaient bien évidemment pas se séparer sans une dernière danse à bord de l’iconique DB5. Une valse tourmentée qui a mis à rude épreuve le coupé anglais, ou plutôt ses cinq répliques aux yeux révolvers, voire mitrailleurs, pour se défaire des vilains méchants. Pour la petite histoire, chacune d’entre elles a troqué son six en ligne d’origine contre un bloc d’origine BMW.

Aston d’hier, d’aujourd’hui, et de demain

Dans Mourir peut attendre, Daniel Craig fait également prendre l’air à un coupé Aston V8 Saloon, le temps d’une courte escapade londonienne, en hommage au cabriolet Volante à bord duquel s’illustra Timothy Dalton, dans Tuer n’est pas jouer (1987). Plus proche de nous, l’agent 00, alias Lashana Lynch, fait une apparition remarquée au volant de la DBS Superleggera, tandis que Ralph Fiennes, dans le rôle de M, s’entretient discrètement au téléphone dans une soufflerie accueillant la future supercar Aston Martin Valhalla.

Au pays du Land

Land Rover n’est pas en reste, dans ce dernier opus de James Bond, et n’hésite pas à mettre à mal une armée de Range Rover Sport SVR et de Defender de dernière génération, dans des scènes d’action ahurissantes. Plus calmement, 007 opte pour un Land Rover Série III sous le soleil de la Jamaïque, quand le cousin Jaguar apparait furtivement dans le sillage de l’Aston Martin DB5, avec une berline XF, lors de l’époustouflante course poursuite réalisée dans les rues étroites de Gravina di Puglia, en Italie. La cité des pouilles met également en avant une Maserati Quattroporte des années 90, ainsi qu’une moto de type Triumph Scrambler.

Et bien plus encore

Ouvrez l’oeil en vous rendant dans une salle obscure pour assister à la projection de Mourir peut attendre, à partir du 6 octobre. D’autres belles mécaniques y jouent également les second rôles. On y aperçoit aussi des modèles plus communs comme un Toyota Land Cruiser qui vaut bien des soucis aux Range Rover SVR lancés à sa poursuite. Assurément, le dernier James Bond en date restera dans les annales, à plus d’un titre, ne serait-ce que pour son casting automobile de premier choix.