GLB 250


Avec l’inédit GLB, Mercedes se pique d’un nouveau SUV premium, mais moins frimeur et carrément plus terre-à-terre,c’est-à-dire privilégiant les aspects pratiques. En somme, un retour aux sources du genre qui le rend tout sauf futile. Aussi avec un 2 litres de 224 ch et la transmission 4Matic?

Face à une offre de SUV surmultipliée, certains acheteurs finissent par oublier les fondamentaux: les SUV tels qu’ils nous séduisaient depuis les USA affichaient un look simple mais viril (plutôt carré), un certain Potentiel à s’engager hors du bitume et, surtout, des aspects pratiques et du volume utile. Bref, tout ce que pour quoi les très «m’as-tu-vu» SUC et autres SUV embourgeoisés ne sont plus conçus. Ceux-là ont simplement remplacé les breaks, ne s’achètent que pour la mode du «standing haut sur pattes» et sont devenus trop précieux pour aller évacuer des déchets verts ou ramener quelques bûches pour l’hiver. En pariant sur une sorte de retour aux sources, Mercedes place aussi le GLB en quasi seul SUV compact 7 places premium du marché, une niche créée par le Land Rover Discovery Sport et dans laquelle ne tarderont pas à s’investir BMW (pour remplacer le Série 2 Gran Tourer) et Audi (sur une base de Tiguan Allspace).

Les + 

  • Vrai SUV de loisirs & familial

  • Places disponibles, sensation d'espace

  • Discrétion du moteur sur autoroute

  • Modularité, coffre généreux(en 5 places)

  • Performances « GT » suffisantes 


Partagez cette page avec un ami

Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer cette page à un ami
Son adresse e-mail
Votre adresse e-mail

Voir aussi