Future Peugeot 508...

Future Peugeot 508 restylée : la gueule grande ouverte

  Malgré sa relative jeunesse, la berline du Lion prépare sa mue. A quoi peut-on s’attendre avec la future Peugeot 508 restylée ?

Future Peugeot 508 restylée (2022) – Passage obligé par la case facelift pour la berline franc-comtoise. A mi-carrière, elle devrait émanciper son design avec une large entrée d’air, toujours cerclée de ses fameux crocs lumineux. Le tout surmonté d’un regard plus félin que jamais.



Chez Peugeot, la tendance est à l’élargissement des calandres, comme chez de nombreux constructeurs. Le concept-car Instinct de 2017 en fut la parfaite incarnation, malgré le trait forcé inhérent à cet exercice de style. Si le grand public n’y est peut-être pas encore prêt, les mentalités évoluent à grande vitesse. Ainsi, après avoir élargi crescendo ses faciès, le Lion pourrait barrer la totalité de la surface frontale de ses futurs modèles d’une grille d’aération, intégrant les optiques en partie haute.

Un facelift d’ici 2 à 3 ans

Dès la fin 2022, voire début 2023, le restylage auquel aura droit l’actuelle 508 pourrait bénéficier de ce traitement particulier. D’autant que sa base stylistique s’y prête à peu de frais, dans la mesure où la familiale pourrait parfaitement reconduire son bouclier couleur carrosserie à l’identique. Seul l’ensemble grilles/bumper/optiques, astucieusement logés en son sein, serait  alors revu et corrigé. A l’arrière, les modifications se montreront probablement plus ténues, afin de limiter les coûts, se contentant essentiellement d’agir sur la signature lumineuse.

Démocratiser l’hybridation

A bord, rien de bien nouveaux à se mettre sous la dent, hormis la mise à jour du système d’infodivertissement, et l’arrivée de nouveaux équipements de sécurité. Sous le capot, la micro-hybridation 48V devrait se généraliser, tandis qu’un bloc PHEV plus modeste fera sans doute son apparition pour ne cumuler qu’environ 180 ch, en vue de démocratiser cette technologie. Mais point de motorisation 100% électrique au programme. Il faudra patienter jusqu’à son remplacement, prévu à l’échéance 2025, pour témoigner d’une Peugeot 508 goûtant à tout type de motorisations vertueuses. Elle adoptera alors la plate-forme eVMP qu’inaugurera la future génération de SUV 3008, en 2023, avec 650 km d’autonomie 100% électrique.

Le break ne sera pas oublié

Pour en revenir au facelift de l’actuelle Peugeot 508, prévu d’ici deux à trois ans, sachez que le break bénéficiera de modifications esthétiques similaires.Même à l’arrière, alors que ce type de carrosserie en fait généralement l’économie, puisque moins diffusée par rapport à la berline, et donc plus difficile à amortir. Mais ici la 508 SW a l’avantage, par rapport à la concurrence, d’adopter un bandeau de feux arrière identique en tous points à la variante 3 volumes. D’autre part, si le succès de la 508 PSE, future sportive de la gamme (360 ch), venait à se concrétiser, nul doute que Peugeot étudierait la possibilité d’élargir le champ d’action de cette hybride rechargeable survoltée à la silhouette break.

Prix Peugeot 508

A son lancement, d’ici 24 à 36 mois, la Peugeot 508 restylée connaîtra logiquement une hausse de ses tarifs. Le ticket d’entrée pourrait démarrer aux alentours de 34 000 €.




Partagez cette page avec un ami

Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer cette page à un ami
Son adresse e-mail
Votre adresse e-mail

Voir aussi