Future Fiat Punto...

Future Fiat Punto (2022) : un come-back sur base Peugeot 208 ?

  La fusion attendue entre les groupes PSA et FCA pourrait prochainement faire renaître la Fiat Punto, plusieurs années après sa disparition au catalogue 

Future Fiat Punto (2022) – La reine des années 90 est morte, vive la reine ! Après la lente agonie qu’a connue la dernière génération de Punto, disparue en 2018, la citadine italienne s’apprête à revenir sur le devant de la scène. Un inattendu come-back rendu possible pas l’imminente fusion entre sa maison mère (FCA) et la groupe français PSA. Si tout va bien…


Dans l’industrie automobile, il faut savoir se séparer de certains modèles, quand cela tourne au vinaigre. Ce fut par exemple le cas du coupé Peugeot RCZ, au milieu des années 2010, lorsque la santé du Lion était encore fragile. Ou encore de la Citroën C5, non renouvelée pour cause de déclin des berlines sedan. Un destin qui frappera prochainement les monospaces Scenic et Espace de Renault.

Punto, l’oubliée des années 2010

Mais s’agissant de Fiat, on n’a jamais compris pourquoi la troisième génération de Punto n’a pas connu de descendance immédiate. Sergio Marchionne, jadis à la tête du constructeur transalpin, avant sa mort en 2018, préféra miser quasi-exclusivement sur la famille 500, dès la fin des années 2000. 13 ans après son lancement, la Punto tira sa révérence en même temps que le patron de la Fabbrica Italiana Automobili Torino, après moult restylages l’ayant maintenue sous respiration artificielle. Un curieux choix stratégique, alors que la Punto bénéficiait encore d’une belle cote d’amour sur son segment, il y a encore 10 ans. Il est certain qu’une quatrième génération lancée en 2012/2013 aurait rencontré le succès, malgré l’intense concurrence opposées par les Clio, 208, Polo et Fiesta, pour ne citer qu’elles.

La France à la barre

Au tournant des années 2020, il semblerait que le projet d’une nouvelle Fiat Punto revienne sur le tapis sous impulsion tricolore, à plus d’un titre. Outre, bien évidemment, l’arrivée de PSA dans le capital de Fiat-Chrysler, fin 2020, on devra ce retour en grâce à un certain Olivier François, actuel Directeur général des Automobiles Fiat. Le quinquagénaire, notamment passé chez Citroën dans les années 90, s’est confié à nos confrères britanniques d’Auto Express, en mai dernier.

Un SUV Tipo avant la Punto

Si l’on apprend notamment, dans son interview, que la compacte Tipo est amenée à être remplacée par un SUV compact, de type Nissan Qashqai, le Français évoque également l’importance de revenir sur le créneau des citadines : «Nous avons besoin d’un véhicule de segment B. Ce n’est pas un mystère. Ce projet a été repoussé en permanence. Maintenant, il est en cours de développement. Mais il serait prématuré de parler de ce modèle. Nous aurons certainement un secteur B. »

Merci 208 et Corsa

En toute logique, cette nouvelle Fiat Punto reposerait sur le soubassement CMP, actuellement dévolu aux Peugeot 208et Opel Corsa. Cela rendrait l’Italienne éligible à une motorisation 100% électrique. Cette future e-Punto reprendrait probablement à son compte le bloc de 100kW de ses cousines, et proposerait une autonomie située aux alentours de 330 km. 

Arrivée fin 2022 ?

Tout peut aller très vite quant à l’émergence d’une nouvelle Fiat Punto. Le groupe PSA l’a démontré en développant en temps record l’actuelle Opel Corsa, sur base Peugeot 208, à la suite du rachat du Blitz à General Motors, courant 2017. Gageons qu’avant la fin 2022, la quatrième génération de Punto pourrait déjà pointer le bout de sa calandre… à moins que l’Union Européenne retarde la fusion entre les deux géants de l’automobile. En effet, Bruxelles a récemment ouvert une enquête, craignant que ce mariage accouche d’une domination sur les marché des utilitaires

Une affaire à suivre…

2 Photos

Partagez cette page avec un ami

Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer cette page à un ami
Son adresse e-mail
Votre adresse e-mail

Voir aussi