Confinement : déjà plus de 225 000 PV

Le ministre de l'Intérieur C.Castaner a annoncé que plus de 225.000 PV ont été dressés pour non-respect du confinement depuis l'instauration de la mesure.

La note s'alourdit. Alors que 4.095 PV avaient été dressés le 1er jour du confinement pour non-respect de la mesure, le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner a annoncé jeudi 26 mars lors de l'émission de France 2 "Vous avez la parole" que ce chiffre est passé 10 jours plus à tard à plus de... 225.000 !

"Je ne doute pas que les policiers ou les gendarmes appliquent la loi avec intelligence" a ajouté le ministre avant de préciser qu'environ 3,7 millions de contrôles avaient été effectués dans toute la France depuis le 16 mars.

Le confinement "devrait se "poursuivre"

Le confinement devrait se "poursuivre tant que nous n'aurons pas gagné le combat contre le virus", a conclu Christophe Castaner.

Lundi 23 mars, le Premier ministre 
Edouard Philippe a durci les mesures de confinement en limitant notamment les sorties à une heure maximum dans un rayon d'un 1 km autour du domicile et en fermant les marchés alimentaires à ciel ouvert.

Pour rappel quelque 100.000 policiers et gendarmes sont actuellement répartis sur le territoire pour tenter de faire respecter au mieux les règles dudit confinement. En cas d'infraction, les contrevenants s'exposent à une amende de 135€ ou 375€ en cas de majoration, voire 1.500€ en cas de récidive dans les 15 jours. Au bout de quatre violations constatées dans les trente jours, le manquement se transformera même en délit passible d'une amende de 3.750€ et d'une 
peine de prison pouvant aller jusqu'à six mois.


Partagez cette page avec un ami

Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer cette page à un ami
Son adresse e-mail
Votre adresse e-mail

Voir aussi