Gestion de votre Compte

 
#nocache#

Bonus écologique : aussi pour les voitures d’occasion

  Le gouvernement confirme l’arrivée d’un inédit bonus de 1 000 € destiné aux véhicules d’occasion électriques.


C’est une bonne nouvelle que beaucoup attendaient : l’arrivée d’un bonus écologique pour les véhicules d’occasion. Cette idée, cela faisait quelques temps qu’elle germait dans certains esprits, alors qu’elle avait déjà été évoquée il y a quelques semaines. Car pour l’heure, seuls les véhicules neufs sont concernés par ce petit coup de pouce de l’Etat, les modèles d’occasion n’en bénéficiant alors pas. Mais voilà qu’en ce lundi matin, le gouvernement confirme officiellement l’arrivée de cette aide, comme l’annoncent nos confrères du Parisien. Ceux-ci ont en effet pu interviewer Jean-Baptiste Djebbari, ministre délégué aux transports, qui a officialisé la création de ce bonus écologique, qui sera alors plafonné à 1 000 €. Un coup de pouce très appréciable pour les ménages, mais également pour le secteur automobile, profondément impacté par la crise du Coronavirus ayant entraîné une forte chute des ventes depuis le mois de mars. 


Cette prime sera alors accordée « partout sur le territoire, sans conditions de ressources, pour l’achat d’un véhicule 100 % électrique d’occasion ». Le ministre n’a pour l’heure pas encore détaillé la date à laquelle ce bonus sera officiellement mis en place, mais il pourrait alors arriver le 1er janvier prochain, comme c’est habituellement le cas de la plupart des mesures fortes. A noter également que le gouvernement offrira également un bonus écologique supplémentaire de 1 000 € pour les DOM, où les voitures sont généralement plus chères qu’en métropole. De son côté, le bonus destiné à l’achat de véhicules neufs sera revu à la baisse en début d’année prochaine, repassant à 6 000 € maximum, contre 7 000 € actuellement. Le bonus pour les modèles hybrides rechargeables sera quant à lui conservé, passant néanmoins cette fois-ci à 1 000 € au lieu des 2 000 € actuellement proposés. Enfin, un micro-crédit sera également mis en place pour les foyers les plus modestes.

 Un réseau en expansion 

Mais Jean-Baptiste Djebbari ne s’est pas contenté d’annoncer la mise en place d’une nouvelle prime à l’achat, visant à inciter les Français à passer à l’électrique. Car pour les convaincre de le faire, il faut également que les infrastructures de charge évoluent également. C’est justement ce que souhaite le gouvernement, qui s’apprête à mettre en place des aides afin d’accélérer le déploiement des bornes sur l’ensemble du territoire. Si l’ensemble du plan « 100 000 bornes » n’a pas encore été intégralement détaillé, celui-ci passera notamment par une hausse des aides allouées à la création d’une borne, allant actuellement de 2 000 à 9 000 € par chargeur selon sa puissance. Par ailleurs, pas moins de 100 millions d’euros seront alloués à la création de nouvelles infrastructures le long des autoroutes. Ce sont environ 500 stations qui devraient alors voir le jour, accueillant alors au moins quatre bornes de 150 kW.

Avec toutes ces aides, le gouvernement espère désormais que les automobilistes passent pour de bon et massivement à l’électrique. Objectif : au moins 100 000 ventes d’ici à la fin de l’année, « soit un doublement des ventes par rapport à l’an dernier » comme le souligne Jean-Baptiste Djebbari.