Après le Maroc, PSA convoite l'Algérie

L'Algérie et PSA discutent d'un projet de création d'une usine dans l'ouest du pays. Ce site viendrait en complément de celui décidé au Maroc.

C’est François Hollande qui avait vendu la mèche. Lors de sa visite le 15 juin à Alger, le président avait souligné que la France était "le premier partenaire économique de l'Algérie" et entendait "encore développer sa présence" après "l'installation de très importantes entreprises comme Renault, Sanofi, Alstom et… bientôt Peugeot". 


{{html/partager}}

Voir aussi